drapeau anglais

Interview de Mathieu Détante – Directeur de site chez Aresia Witry

Interview de Mathieu Détante – Directeur de site chez Aresia Witry

Monsieur Détante, en tant que Directeur de site chez Aresia Witry, pourriez-vous brièvement présenter votre parcours professionnel ?

En 2001, j’ai débuté ma carrière dans les Ardennes, chez Trelleborg (anciennement Vickers) à Rethel, une entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces en caoutchouc synthétique ayant des fonctions d’acoustique et d’étanchéité pour plusieurs constructeurs automobiles français. En 2012, j’ai accédé au poste de responsable d’unité de production sur un autre site de Trelleborg, situé à Witry-lès-Reims, et en 2014 j’ai pris en charge un troisième site à Poix-Terron.

Après avoir conclu mon parcours dans le secteur automobile en 2017, j’ai entamé une expérience de trois ans dans l’industrie agroalimentaire au sein du groupe Soufflet. Pendant cette période, j’ai occupé le poste de responsable de production au sein d’une unité spécialisée dans la fabrication de produits précuits surgelés. En juin 2020, j’ai décidé de changer de cap et de rejoindre Aresia, où j’ai été nommé responsable des opérations industrielles, en charge des services Méthodes Production Maintenance et Supply Chain. Je suis devenu directeur du site Aresia Witry en janvier 2021.

 

Pouvez-vous présenter Aresia Witry ?

Aresia Witry, filiale du groupe Aresia, est une entreprise française spécialisée dans la conception de structures mécaniques complexes d’emport de réservoirs, de bombes et de systèmes de scoring (système d’essais au tir des forces aériennes et terrestres).

Le groupe Aresia, composé de 700 salariés répartis sur 12 entités, réalise un chiffre d’affaires de 180 millions d’euros, dont 70 % provient du secteur de la défense et 30 % du secteur civil.

Implantée à Witry-lès-Reims, Aresia Witry compte 62 employés et concentre 90 % de ses activités dans le domaine de la défense. Notre principal client historique est Dassault.

Notre spécialité est la fabrication de produits de structures métalliques étanches destinés à l’aéronautique, notamment :

  • Des réservoirs pendulaires* largables pour le Rafale ;
  • Des réservoirs à contenance d’huile pour alimenter le réseau hydraulique de l’Airbus A330 ;
  • Des réservoirs à hydrocarbures pour les hélicoptères de combat.

Au cours des quatre dernières années, notre chiffre d’affaires s’est situé entre 10 et 12 millions d’euros. Nous prévoyons une croissance importante, avec un chiffre d’affaires avoisinant les 16 millions d’euros pour l’année 2024, suivi d’une progression continue à ce même rythme en 2025.

* sous les ailes de l’avion et visibles de l’extérieur.

 

Quels sont, selon vous, les principaux enjeux pour votre entreprise, et pour votre secteur d’activité, dans les prochains mois et dans les prochaines années ?

  • Satisfaire nos clients en coût, qualité et délais de production ;
  • Développer nos activités ;
  • Passer un cap technologique en modernisant l’outil industriel pour gagner en autonomie et en délais ;
  • Passer un cap numérique par la digitalisation de nos processus de production et de qualité ;
  • Être au rendez-vous de la hausse de la cadence demandée par nos clients au regard des contextes économiques, géopolitiques, nationaux et mondiaux ;
  • Être au rendez-vous de la logique RSE de plus en plus plébiscitée par nos actionnaires et les banques.

 

Comment Aresia Witry contribue-t-elle à l’innovation dans le secteur de l’aéronautique, et quels sont les projets futurs que vous pouvez partager ?

Nous sommes dans une logique de développement de R&D des réservoirs du futur sans énergie fossile, à stockage d’hydrogène ou bien d’autres énergies.

Pour cela, nous collaborons avec Airbus au sein d’un consortium regroupant 15 industriels français pour élaborer les premières phases de fabrication d’un réservoir double enveloppe destiné au stockage d’hydrogène, pour « l’avion zéro émission » d’Airbus, prévu pour voler à l’hydrogène entre 2035 et 2040.

De même, lors de nos participations aux nombreux salons aéronautiques à travers le monde, mais aussi à celui du Bourget, nous partageons avec les prospects et les clients rencontrés, notre volonté d’innover et de se démarquer de l’énergie fossile. Toutefois, beaucoup d’étapes restent à franchir pour faire évoluer les projets.

 

Comment Aresia Witry investit-elle dans l’innovation et la R&D pour rester compétitive dans les secteurs de l’aéronautique civil et de défense ?

Dans le cadre du Plan de Relance Aéronautique en 2021, nous avons spécialement développé pour nos besoins, un nouveau robot de soudure tig qui sera intégré chez nous au printemps 2024. La Région Grand Est et la BPI ont fortement contribué à la concrétisation de cette innovation.

Pour Aresia Witry, ce nouveau robot offre plusieurs avantages. En effet, il nous apporte :

  • Un gain de productivité ;
  • Une plus grande robustesse ;
  • Une amélioration de la qualité de nos soudures ;
  • Un meilleur niveau de fiabilité par rapport aux moyens actuels qui présentent des signes d’obsolescence ;
  • Une aide supplémentaire pour souder des produits différents ;
  • Une flexibilité et une réactivité pour développer de nouveaux produits en suivant des parcours complexes ;
  • Un soutien pour nos soudeurs.

 

Comment l’entreprise aborde-t-elle les défis liés à la cybersécurité, notamment dans le contexte des systèmes aéronautiques complexes et interconnectés ?

Le GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) cadre un certain nombre de sujets, dont celui de la cybersécurité. Il oriente les entreprises à se doter de systèmes robustes. Nous avons, dans le Groupe Aresia et chez Aresia Witry, sensibilisé les équipes utilisatrices d’équipements informatiques au travers de formations et de tests de connaissances.

Notre groupe Aresia a également pris la décision de mettre en place des moyens d’hébergements sécurisés en France. Des actions complémentaires sont en cours de déploiement.

 

De quelle(s) actions êtes-vous le plus fier ?

Je suis fier de la transformation du site Aresia Witry.

À mon arrivée en 2020, j’ai engagé, de manière ambitieuse, un plan de mutation du site sur 2 axes (développer nos moyens/compétences et améliorer notre rentabilité).

Bien qu’il reste encore des marches à franchir, aujourd’hui, avec la participation et les efforts de tous les salariés, la modernisation de notre outil industriel, les méthodologies mises en place pour l’amélioration de la productivité et la culture du résultat, nous arrivons à devenir rentables. Désormais, les salariés se projettent plus sereinement dans l’avenir de l’entreprise.

 

Comment votre entreprise s’engage-t-elle dans le mouvement de transition environnementale ?

Ce mouvement a démarré depuis de nombreuses années et s’est traduit en septembre 2021 par l’obtention de la certification environnementale ISO 14001.

Nous travaillons à l’obtention de deux autres certifications :

  • ISO 45001 relative à la Santé Sécurité en Entreprise (objectif : juillet 2024)
  • ISO 5O001 relative à la maîtrise de nos dépenses énergétiques (objectif : juillet 2026)

En parallèle, nous avons engagé une démarche de quantification et de réduction de notre bilan carbone.

 

 Quels sont pour votre entreprise, les avantages d’une implantation dans la Marne ?

La proximité de Paris représente un avantage pour notre entreprise, car elle nous place à proximité du siège de notre Groupe Aresia ainsi que des sièges sociaux de grands donneurs d’ordres (Dassault, Safran…).

De plus, dans la Marne, nous bénéficions de la proximité avec des acteurs économiques tels que le Grand Reims, Marne Développement et l’UIMM Champagne-Ardenne. Cette proximité a contribué à permettre à Aresia Witry de poursuivre son plan de transformation et son développement économique.

 

Pouvez-vous partager des exemples de partenariats locaux ou régionaux qui ont renforcé votre entreprise et son ancrage dans la Marne ?

Adhérent à l’UIMM depuis 3 ans, cette fédération nous apporte la structuration et l’accompagnement sur les volets sociaux, RH et économiques. Mais aussi le cluster aéronautique de la région Grand Est « Aériades », auquel nous adhérons depuis une dizaine d’années.

 

Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs qui souhaitent implanter leur entreprise dans la Marne ?

Je leur conseillerais de se rapprocher des entités de développement économique comme Marne Développement et, si leur secteur géographique en dépend, du Grand Reims.

 

Que vous apporte concrètement l’accompagnement de Marne Développement ?

Nous connaissons Marne Développement depuis 2 ans.

Marne Développement nous invite régulièrement à participer à des événements comme des Clubs Lean. Lors de ces rencontres, associant un certain nombre d’entreprises, nous partageons des bonnes pratiques et des témoignages. Ces retours d’expériences sont très positifs et sont utilisés et déployés chez Aresia Witry.

Aussi, Marne Développement nous accompagne sur des projets de modernisation de nos infrastructures (intégration de panneaux solaires, récupération d’eaux de pluie) en nous proposant notamment de réaliser un diagnostic énergétique.

Je tiens à souligner le rôle essentiel des membres de Marne Développement en tant que facilitateurs dans le traitement des dossiers adressés à la Région Grand Est.

 

Quel(s) chiffre(s) souhaitez-vous mettre en avant pour parler de votre entreprise ? 

Le chiffre 5.

Ce sont les 5 valeurs du groupe Aresia : Confiance, Respect, Engagement, Exemplarité et Responsabilité.

 

 

 

Suivez-nousNotre actualité

Voir toutes les actualités
Réseau Marne Industrie
logo marne développement

Qu’est-ce que Marne Développement ? Marne Développement est un outil collectif au service des entreprises et des collectivités territoriales de la Marne. Elle réunit l’ensemble des acteurs publics locaux du développement économique. en savoir plus

Copyright © Marne Développement // Création : Agence Hachetag Reims